22/07/2017

Un discours très engagé à Waterloo.

La bourgmestre de Waterloo, Florence Reuter , a prononcé ce 21 juillet 2017 un discours très engagé >>> ICI

La bourgmestre est députée auprès du Parlement Wallon. 

Le 11 mars 2015  le bourgmestre de La Hulpe (Brabant wallon) Christophe Dister (MR) a prêté serment de député wallon , suppléant de la sorte Florence Reuter, empêchée depuis qu'elle a repris le mayorat de Waterloo après la démission de Serge Kubla. 

photo >Patrick Williot 21-07-2017

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et plein air

 

Le discours du 21 juillet 2017 de Florence Reuter, bourgmestre de Waterloo.

> Un nouveau projet pour la Wallonie ;

> Redonner l'espoir aux jeunes ;

> Notre démocratie n'est pas figée ;

> Les citoyens ont un rôle important ;

> Waterloo doit se poser et choisir les bonnes orientations ; 

 

 

un reportage de Patrick Williot - 22-07-2017

20/07/2017

Le Lion de Waterloo Juste avant la moisson !

L’image contient peut-être : ciel, arbre, nuage, plante, plein air et nature

Juste avant la moisson !  une photo de Véronique Denis -  20-07-2017

Publié dans BUTTE DU LION |  Facebook | |

19/07/2017

Aux confins de Waterloo il y a un moulin. Le voici.

Aux confins de Waterloo il y a un moulin. De  l'avenue Minerve à Waterloo on aperçoit au loin un moulin situé sur la commune d'Ohain.

Moulin Waterloo.jpg 1.jpg

 

Moulin Waterloo.jpg

Moulin Waterloo 3.jpg

Au sujet de ce moulin il y a cette carte postale.

Moulin de Waterloo.jpg

Waterloo - Le Moulin - Ancien Observatoire de Napoléon.

Le peintre franco-belge Clément-Auguste Andrieux  (1829-1880) se spécialisa dans les scènes de bataille. Il a réalisé une peinture de la Bataille de Waterloo  celle de  l’attaque des trois mille cuirassiers du général Milhaud contre les carrés anglais groupés en avant du mont Saint-Jean, c’est-à-dire l’action visant à désorganiser le centre des lignes ennemies.

 

Moulin peintre.jpg

Selon Bernard Coppens , ce moulin avait été bâti en 1777 et se trouvait à Mont-Saint-Jean, mais pas sur le champ de bataille. Il était de l'autre côté du hameau, en direction de Bruxelles, à droite de la chaussée, à hauteur du chemin vers le Mesnil. Il existait encore au début du XXe siècle, et il en a donné deux photos dans "La Haie-Sainte" (Carnet de la Campagne n° 3)