18/01/2013

Waterloo>Serrer la vis des dépenses.

ETIENNE-VERDIN.jpg

Pour le nouvel échevin des finances communales de Waterloo, Etienne Verdin, il faut absolument serrer la vis des dépenses. 

"Nous ferons tout pour ne pas aller chercher davantage dans la poche des citoyens. Nous préférons serrer la vis de certaines dépenses. Avec quatre millions d'investissements par an nous investirons davantage dans nos infrastructures que dans l'animation."  

Les commentaires sont fermés.