09/05/2013

Waterloo>Bicentenaire de la bataille de Waterloo

DANS LES COULISSES DU BICENTENAIRE

 

A moins de 800 jours des cérémonies commémorant le Bicentenaire de la Bataille de Waterloo, les forces vives gravitant autour du plus célèbre des lieux de mémoire viennent de se mettre en ordre de bataille pour 2015.

Un nouveau conseil d’administration de l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 », créée il y a plus de vingt-cinq ans pour préparer la commémoration du 175ème anniversaire de la bataille encore dans toutes les mémoires, vient d’être mis en place. Il est composé d’hommes et de femmes de toutes tendances politiques, de toutes formations professionnelles aussi, représentant la Région wallonne, la Province du Brabant wallon, les communes de Braine-l’Alleud, Genappe, Lasne et Waterloo.

A savoir :

Serge KUBLA (président), Vincent SCOURNEAU (administrateur délégué), Brigitte DEFALQUE, Isabelle KIBASSA-MALIBA, Lise JAMAR (vice-présidentes), Emile LOZE (trésorier), Olivier VANHAM (secrétaire), Véronique SIMON, Angèle LEFEVRE, Pierre PAQUET, Philippe PIGNOLET, Laurent MASSON, Alain BADIANGA, Tanguy STUCKENS (administrateurs).

Ensemble, avec une belle unanimité, ils se sont mis d’accord sur les grandes lignes d’un programme et d’une campagne promotionnelle qui s’étalera dans le temps. Un programme bien sûr, qui devrait être amplifié.

QUATRE JOURNEES HISTORIQUES

Sur le plan événementiel, les festivités du Bicentenaire devraient se dérouler sur quatre jours, du jeudi 18 au dimanche 21 juin 2015 mais précédées d’une série de manifestations promotionnelles.

Nous envisageons le week-end proprement dit avec le programme suivant :

> Une célébration officielle, le jeudi 18 juin. Avec inauguration de la ferme d’Hougoumont restaurée. En présence de bands militaires issus des nations belligérantes à l’époque.

> Une première reconstitution, le vendredi 19 juin, en soirée, reconstituant une phase de la bataille. Avec incorporation de fermes reconstituées à l’échelle pour une meilleure compréhension des combats. Et ouverture au public des bivouacs des reconstitueurs.

> Un spectacle pyrotechnique sur la butte, le samedi 20 juin, à 23h00

> Une deuxième reconstitution le dimanche 21 juin, en matinée, sur une autre phase des combats de 1815.

 

Une option a été prise sur un terrain d’une trentaine d‘hectares, en un lieu marqué par l’Histoire, d’une grande visibilité. Il sera soumis, très prochainement, à l’analyse des différentes forces de sécurité.

 

Selon des premières estimations, les deux reconstitutions devraient pouvoir bénéficier de la présence de plus de 4.000 reconstitueurs, 300 cavaliers et une centaine de canons. Un chiffre jamais atteint. Des groupes australiens ou néo-zélandais, par exemple, organisent déjà leur voyage. Et le « Wall Street Journal » vient de consacrer une pleine page au combat, bien sympathique, que se livrent deux candidats au rôle de Napoléon. C’est dire si l’événement est déjà attendu internationalement.

 

DES EVENEMENTS DES NOVEMBRE 2013

 

Afin de promouvoir ce week-end attendu, plusieurs événements seront organisés à partir de novembre 2013 :

* Une participation au WTM de Londres en novembre 2013, en association avec Mons 2015. C’est le marché du tourisme mondial, où les tour-operators viennent faire leur marché de produits à exploiter un à deux ans à l’avance.

* La mise en place d’une exposition itinérante qui pourrait être montée par le Musée de l’Armée et circuler, à partir de mars 2014, dans des lieux chargés d’histoire (les îles d’Elbe et d’Aix, Berlin, Londres, des Waterloo aux USA,…).

* La programmation de concerts thématiques itinérants à partir de juin 2014.

 

* La sortie en salle de cinéma, en juin 2014, du film « Waterloo » réalisé par Hugues Lanneau, dont l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 » est coproductrice aux côtés des Films de la Mémoire.

* Une invitation à participer à la parade du Lord Maire de Londres en novembre 2014.

* Un colloque international organisé par la Fondation Napoléon, avec 250 historiens de premier plan, sur la thématique « L’Après Waterloo dans l’Histoire », en mars 2015. Pour marquer le début des Cent Jours.

* Une exposition « Napoléon-Wellington, destins croisés » au Musée Wellington, début avril 2015.

* L’édition d’un carnet de timbres, avec expositions philatéliques organisées par les cercles de Braine-l’Alleud et Waterloo, fin avril 2015.

* L’inauguration du Mémorial de Waterloo, à la mi-mai 2015.

* L’inauguration du Parcours scénographique de l’église de Braine-l’Alleud, début juin.

Ligny reconstituera, pour sa part, ses combats le week-end des 13 et 14 juin 2015.

Quant à l’Ambassade de Grande-Bretagne, elle travaille déjà à la reconstitution du Bal de la Duchesse de Richmond. Avec beaucoup de fastes et d’invités prestigieux.

Et d’autres idées verront bien sûr le jour. En Belgique comme à l’étranger. Des clubs sportifs (et non des moindres !) ambitionnent, par exemple, d’organiser des tournois internationaux, rassemblant des équipes françaises, anglaises, allemandes, hollandaises et belges … comme cela s’était fait en 1965 à l’occasion du 150ème anniversaire de la bataille.

L’ASBL « Bataille de Waterloo » est chargée de collationner toutes ces idées pour les labelliser et les coordonner.  

 

Afin de répondre aux attentes internationales de l’événement, un comité d’accompagnement international, composé des ambassadeurs des Nations concernées, des bourgmestres des quatre communes, de la Gouverneure, d’un représentant de la députation provinciale, de la Région wallonne et du Gouvernement fédéral sera mis en place. Il sera chargé, plus particulièrement, des aspects protocolaires.

 

DEJA DES MARCHES PUBLICS  

Afin de réaliser le matériel nécessaire à l’approche des sponsors, au World Tourism Market et à la presse, un premier appel d’offre vient d’être lancé. Il concerne :

* La fourniture d’un choix de logos, libres de droits ;

* La conception et la livraison en 300 exemplaires d’un outil promotionnel original, visant à démarcher les partenaires potentiels et la presse, en F, NL et GB ;

* La conception et l’impression à 5.000 exemplaires d’un leaflet de présentation trilingue.

Le tout devant être livré avant le 1er septembre 2013.

D’autres marchés publics devraient suivre :

* L’un pour la logistique du week-end des 18 au 21 juin 2015 (tribunes, sécurité, plan de mobilité, son, éclairage, surveillance, billetterie, contrôle des accès,…)

* Un autre pour la communication (site internet, gestion de la presse au national et à l’international, campagne de promotion pour l’ensemble des événements dès 2014, édition de dépliants promotionnels, développement d’actions sur les réseaux sociaux,…)

 

* Un troisième pour la gestion des partenariats (Réalisation d’un village VIP, du chapiteau au service traiteur en passant par les carnets d’accès, assistance à la recherche de sponsors, gestion du merchandising et des concessions extérieures aux zones de tribunes,…)

Il sera prévu, dans les trois marchés, de constituer, ensemble, une cellule de coordination. Dès le départ.

Enfin, un cinquième marché sera lancé pour le spectacle du samedi soir autour de la butte.

La gestion des combats, la sélection des troupes, l’intendance sur les campements seraient confiés à l’ABRRHI (l’Association belge pour la recherche et la reconstitution historique) et à l’équipe du Dernier QG de Napoléon dont la compétence est, aujourd’hui, reconnue dans l’Europe entière. A tel point que Frank Simon a, par exemple, dirigé les combats de Borodino (en Russie), d’Astorga (En Espagne) ou de Montereau (en France). Il vient d’être chargé d’organiser la campagne de France en 2014.

Ces différents marchés publics devraient être attribués à l’automne 2013, de manière à pouvoir structurer une équipe autour de l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 », organisatrice officielle de Waterloo.

 

Le courriel « Dans les coulisses du bicentenaire » est une initiative de l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 ». Il est disponible gratuitement sur simple demande écrite au siège de l’ASBL, 299 route du Lion à 1410 Waterloo (yvdc@waterloo1815.eu) en vertu de la législation sur les listings.

Les commentaires sont fermés.