08/01/2014

Bicentenaire de la Bataille de Waterloo> Tempora résiste.

La SA TEMPORA a introduit un recours en suspension d’extrême urgence devant le Conseil d’Etat.

Ce recours vise l'attribution du marché de 6 millions d'euros relatif à la scénographie du mémorial de la bataille de Waterloo . 

La procédure d’extrême urgence est organisée à l’article 65/11 de la loi du 24 décembre 1993. En l’espèce,  le pouvoir adjudicateur ne peut conclure le marché avant que le conseil d’état ne statue.

Pour rappel le 08/05/2013, l’administration a lancé le marché avec publication au niveau belge et au niveau européen.

Le 06/09/2013 les soumissions ont été déposées, deux offres ont été reçues, l’une de la SA Tempora, et l’autre de « La Belle Alliance »

Vu les enjeux représentés par ce marché, tant en termes financiers qu’au niveau de l’attractivité du Site du Mémorial de la Bataille de Waterloo, le Commissariat Général au Tourisme s’est entourés de conseils Juridique et Technique externes.

Ces deux prestataires externes furent chargés de valider la conformité administrative et la valeur technique des offres.

Suite à l’examen des offres ainsi que des réponses apportées aux questions posées par l’administration aux soumissionnaires, les deux offres ont été déclarées recevable et un classement a pu être établi. L’offre de « la Belle Alliance » l’emportant.

 Au JT de la RTBF le 8/01/2014 le Ministre Furlan est furieux en déclarant : "En cas de suspension j'irai outre".

 Visitez aussi >>> BICENTENAIRE DE LA BATAILLE DE WATERLOO

Publié dans ACTUALITE |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.