05/06/2014

Waterloo>Les points importants du conseil communal du 26 mai 2014

Le chef de corps de la police locale a présenté les priorités du nouveau Plan Zonal de Sécurité“Il couvre la période 2014-2017 et constitue le cadre de référence du fonctionnement de la zone de police”, a-t-il préalablement rappelé.

Ce document définit la mission, la vision et les valeurs de la police, mais aussi ses objectifs stratégiques. Les thèmes suivants y sont prioritaires :

-   Les vols qualifiés dans les habitations. “Après une forte hausse en 2012, nous connaissons aujourd'hui une baisse importante du nombre de cas,précise le chef de corps. Plusieurs actions ont en effet été menées ces derniers mois comme des bouclages de quartier, des patrouilles en voiture banalisée, une augmentation du nombre de “Conseillers en prévention vols”, etc.

-   La sécurité routière avec, d'une part, la fluidité de la circulation et, d'autre part, les accidents de la circulation. La police agira principalement sur les quatre facteurs de risques que sont la vitesse, la conduite sous influence (alcool ou drogues), le GSM au volant et le non port de la ceinture de sécurité (y compris pour les enfants).

-   La consommation, la détention, le trafic et le commerce de stupéfiants.

-   Le taux d'absentéisme du personnel policier. “Il est lié à plusieurs facteurs comme des incapacités de travail dues à des interventions ou des maladies de longue durée, précise le commissaire divisionnaire. Les raisons sont étudiées avec précision pour remédier au problème.”

-   La communication, tant interne qu'externe.

D'autres points d'attention ont également été précisés dans ce document. Ils concernent les vols dans ou sur véhicules, les vols avec violence (y compris les vols à l'arraché), les violences physiques dans les espaces publics (bagarres) et les nuisances.

Écolo a demandé des précisions sur l'intégration du volet communication dans ce document, ainsi que sur les plans d'actions et les projets pour atteindre les objectifs. MVW a également estimé qu'en tant que membres du Conseil de police, les conseillers communaux pouvaient prétendre à davantage de précisions.

“Nous n'avons évidemment pas attendu la rédaction de ce document pour communiquer, a répondu le chef de corps, mais nous accentuerons cet aspect dans les prochaines années. Par ailleurs, nous continuons les actions déjà menées précédemment mais nous ne pouvons pas tout révéler en séance publique. Diverses opérations sont en cours. Nous devons rester discrets pour qu'elles portent leurs fruits.”

MVW a aussi estimé que certains aspects pouvaient être améliorés comme la présence sur le terrain de policiers, ainsi que la sécurisation des sites destinés aux vélos. Il a également suggéré que l'ASBL Infor Jeunes soit associée à la liste des intervenants dans la lutte contre les stupéfiants.

“Le nombre de vols de vélos a fortement chuté depuis l'arrêt de deux auteurs en 2013, a répondu le chef de corps. Par ailleurs, nous voudrions pouvoir placer davantage de policiers sur le terrain mais la charge administrative est lourde et prend beaucoup de temps, notamment depuis l'instauration de la loi Salduz.”

  • Projet Bella Vita

L'assemblée a unanimement approuvé le projet d'acte visant à céder gratuitement à la Commune une parcelle de terrain située au n°36 de la drève des Dix Mètres, pour cause d'utilité publique. “La société des Habitations sociales du Roman Païs va à présent introduire une demande de permis de bâtir pour quatre maisons sociales, a indiqué le bourgmestre (MR).Nous espérons que le fonctionnaire délégué y réservera une bonne suite.”

  • Finances communales

Les Conseillers se sont prononcés sur divers points, notamment lesmodifications budgétaires du budget communal et de celui de la police locale, mais aussi sur les comptes annuels 2013 de la Commune, de la police locale et de l'ASBL Waterloo Sports.

“J'ai relevé des montants importants, équivalents à plus du quart de la dotation communale, sur plusieurs comptes de placement de Waterloo Sports,s'est étonné le conseiller PS. D'où provient cet argent ? Et comment expliquer que la Commune accorde une dotation conséquente à une association qui dispose de fonds ?”

“Il s'agit de comptes de dépôt et non de placement, notamment destinés à recevoir les douzièmes provisoires accordés chaque mois par la Commune,a expliqué le directeur de Waterloo Sports. Il y a là parfois des sommes en attente de livraisons par des fournisseurs ou du paiement des salaires du personnel. Le solde peut donc varier fortement d'un jour à l'autre et ne reflète en rien la comptabilité de l'ASBL.”

“Nous sommes attentifs à ne pas subventionner des associations disposant de réserves,a insisté le bourgmestre. L'arrêt des comptes n'est qu'un instantané, ce qu'il faut regarder, c'est le compte de résultat.”

Un élu MVW a relevé plusieurs points dans les modifications budgétaires. “Des frais de maintenance ont augmenté et il a fallu puiser dans le fonds de réserve pour pouvoir les assumer. Le service Incendie nous coûte 700 000 euros de plus et les frais de personnel sont également en hausse. Enfin, les investissements pour les infrastructures ont fortement diminué.”

“Il faut savoir ce que vous voulez, a rétorqué le bourgmestre. Vous tenez un double discours : d'un côté vous voulez faire diminuer la dette et de l'autre vous vous étonnez que l'on restreigne les investissements. Concernant le service Incendie, nous subissons des décisions émanant du ministère de l'Intérieur. Enfin, les frais de personnel sont inférieurs aux prévisions budgétaires. Et il ne faut pas oublier les indexations de salaires, ni les évolutions de carrière.”

La majorité MR et le PS ont approuvé tous ces points. Écolo s'est abstenu sur les modifications budgétaires des services ordinaire et extraordinaire de la Commune. MVW s'est abstenu sur la modification budgétaire du service ordinaire communal, sur les comptes annuels 2013 de la Commune et sur ceux de l'ASBL Waterloo Sports.

  • Cimetières

La Région wallonne a lancé un appel à projets visant à mettre en valeur les monuments mémoriels. Dans ce cadre, la Commune a obtenu un subside de 7500 euros destinés à restaurer le Monument aux Morts commémoratif de la Première Guerre mondiale dans le Cimetière du Centre. Le marché relatif à ces travaux a été approuvé à l'unanimité par l'assemblée. 

Les commentaires sont fermés.