20/08/2014

Waterloo>Conseil communal>Les points importants.

Waterloo. Conseil communal du 30 juin 2014. Les points importants du conseil communal du 30 juin 2014. ( source waterloo.be

Le Conseil communal a désigné Alain Schlösser  (MR) comme échevin en remplacement de Florence Reuter (MR), échevine empêchée. Il reprend les attributions de cette dernière, à savoir l’Enseignement communal et artistique, le Commerce, les Classes Moyennes, l’Emploi et les Relations internationales.

Travaux publics

Dans la foulée des travaux de la rue Saint-Germain puis du chemin des Postes, la

rue Noël  va également être entièrement réaménagée. Dans un premier temps, l'administration communale doit désigner un auteur de projet, chargé d'élaborer le cahier des charges de ce chantier.

“Ce dossier n'évoque pas de concertation avec les habitants”, s'est étonnée une conseillère Écolo.

“Ce n'est pas à l'auteur de projet de le faire mais je vous assure que nous réunirons les riverains pour discuter ensemble du projet, comme nous le faisons pour toutes les rues que nous réhabilitons”,  a répondu le bourgmestre (MR). Le Conseil communal a unanimement approuvé le point relatif à cette désignation.

 

Dans le cadre de la réhabilitation du site du Hameau du Lion, la Commune va poursuivre la mise en souterrain des réseaux d'électricité, d'éclairage public et de télédistribution, le long des parties de la route du Lion situées sur son territoire. Ces travaux permettront d'améliorer l'ensemble paysager du site historique.

 

Des fuites d'eau ont été détectées dans le grenier de la Maison des Jeunes. Après examen, il s'avère que sa toiture doit être réhabilitée. “Dans un courrier du président de la Maison des Jeunes, il apparaît que les travaux souhaités sont plus importants que ceux évoqués dans le dossier”  , a souligné un élu MVW. “Je ne comprends pas la différence entre les 20 000 € évoqués dans un devis et l'estimation de 9000 € dans les documents que nous avons reçus” , a renchéri le conseiller PS.

“Ce dossier est confus, a estimé pour sa part une mandataire Écolo . Dans le devis, on évoque la réfection de la toiture, de la sous-toiture et la pose de l'isolation. Ces deux derniers points n'apparaissent pas dans les documents de la Commune, dans lesquels on  parle, en revanche, de la corniche et d'une fenêtre de toit. Pourquoi ces différences et pourquoi ne pose-t-on  pas l'isolation demandée ?” 

“Dans un premier temps  a expliqué l'échevin de la Jeunesse (MR), le président de la Maison des  Jeunes a demandé, à titre indicatif, un devis à une société privée. Il avait effectivement besoin d'une estimation du coût des travaux  pour introduire une demande de subsides. Le bâtiment étant une  propriété communale, nous sommes cependant tenus de respecter les règles des marchés publics. Le service des Travaux publics s'est donc rendu sur place et a estimé que tous les  postes compris dans le devis n'étaient  pas nécessaires. En outre, il a suggéré d'acquérir une partie des matériaux  pour faire réaliser les travaux par les ouvriers communaux et ainsi faire baisser la facture. Quant à l'isolation, nous la ferons peut-être dans un deuxième temps.” 

Ce point a été approuvé par la majorité MR. Les trois élus Écolo, les deux membres MVW et le conseiller PS se sont abstenus.

Finances communales

Le compte budgétaire de l'exercice 2013 du CPAS  présente un boni de plus de 586 000 € au service ordinaire. “Ce résultat exceptionnel est notamment lié à un changement dans la comptabilisation des recettes de transfert sur la Maison de Repos , a expliqué le président du CPAS (MR) répondant à une question d'Écolo.

Sans tenir compte de cet encodage  particulier, notre résultat serait similaire à celui des années précédentes, à savoir un “boni d'équilibre” d'environ 50 à 70 000 €. Par ailleurs, une étude de Belfius démontre que le CPAS de Waterloo est bien positionné en termes de services à la population, en comparaison avec des CPAS présentant le même profil que le nôtre.” 

Ce compte a été approuvé. MVW s'est abstenu, estimant n'avoir pu suffisamment s'exprimer sur ce point.

Environnement 

À la demande du Gouvernement wallon, l'assemblée a unanimement approuvé le règlement relatif à la lutte contre la balsamine de l'Himalaya, la berce du Caucase et les renouées asiatiques. Ces trois plantes invasives  posent effectivement problème et il est donc demandé aux habitants de contribuer à leur éradication, selon des techniques spécifiques à chacune d'entre elles .

Proposition étrangère à l’ordre du jour 

À la demande de MVW et du PS de Waterloo, un point a été ajouté à l'ordre du jour. Ces groupes souhaitent que les autorités communales s'engagent à effectuer les études de mobilité et les aménagements qui en découleraient autour du site de Bella Vita , drève des Dix Mètres.

“Vous nous demandez d'appliquer une convention entre la société Immobel et l'Association Interquartier de Waterloo, alors que la Commune n'est pas signataire de ce document, a indiqué le bourgmestre. Je reconnais cependant que nous avions discuté de son contenu et que nous sommes d'accord sur son principe. Immobel a déjà commandé une étude de mobilité mais le bureau chargé de cette tâche attend évidemment que les nouveaux habitants intègrent leurs habitations avant de la réaliser. En outre, l'échevin de la Mobilité m'a confirmé que nous avions encore des subsides régionaux en attente pour le Plan de Mobilité. Ils pourraient également servir à cela. Votre demande est donc inutile et il n'y a pas lieu de voter ce point.”

 

Les commentaires sont fermés.