12/11/2014

Waterloo>Les points importants de la séance du lundi 3 novembre 2014

Les points importants de la séance du lundi 3 novembre 2014 source waterloo.be

Compte rendu de la séance du lundi 3 novembre 2014 

Urbanisme

Il y a quelques semaines, une demande de permis d'urbanisme a été introduite par la SA TUC RAIL. Cette filiale d’Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge, souhaite ouvrir et réaliser une voirie communale, entre la drève du Garde et l'avenue des Pâquerettes. Ce projet a été soumis à une enquête publique au cours de laquelle la population a pu formuler ses observations et réclamations éventuelles.

“Cette procédure a entraîné quelques remarques, dont plusieurs sont contenues dans une lettre, regroupant diverses signatures, a précisé le bourgmestre (MR). Je pense que certaines personnes ont suscité un émoi concernant l'avenir du Bois des Bruyères. Je veux donc être clair : on ne touche en rien au bois ! Tout au plus, un rond-point empiètera légèrement sur une futaie. Cela dit, nous pensons que ce projet devrait prévoir un accès à l'ancien parking Fiat au départ de cette voirie et nous estimons que la vitesse devrait y être limitée. Le Collège communal propose de remettre un avis en ce sens au fonctionnaire délégué de la Région wallonne. C'est ce dernier qui prendra la décision finale.”

“Nous sommes surpris car les travaux semblent déjà avoir commencé, a indiqué un élu MVW. Par ailleurs, nous devrions profiter de cette ouverture pour fluidifier la circulation. Au vu du trafic actuel, nous craignons, au contraire, que le rond-point soit embouteillé aux heures de pointe, en plus d'être accidentogène.”

“Vous n'êtes pas un expert, rien ne vous permet d'affirmer cela, a réagi le bourgmestre. Ce sont des techniciens quiont imaginé ce rond-point. Il ne fait d'ailleurs pas l'objet de cette enquête publique puisque son permis a déjà été octroyé en 2006. Ce que TUC Rail nous demande nous paraît raisonnable. La Commune bénéficiera en outre d'une nouvelle voirie, sans devoir la payer. Enfin, les travaux dont vous parlez concernent sans doute la sous-station de traction pour laquelle TUC RAIL a déjà reçu un permis.”

Le groupe Écolo craint pour sa part que cette nouvelle route ne soit utilisée par les automobilistes souhaitant contourner la chaussée de Bruxelles. “Les auteurs du Plan Communal de Mobilité s'étaient clairement exprimés contre une voirie continue à cet endroit.Par ailleurs, la piste qui la longera constituera un maillon important du réseau cyclable nord-sud. Il ne nous semble opportun ni de la partager avec les piétons, ni de la réaliser en klinkers. Enfin, nous n'avons pas d'assurance sur l'emplacement définitif de la nouvelle gare.”

“Aujourd'hui, c'est la drève de l'Infante qui subit le trafic d'évitement de la chaussée,a souligné le bourgmestre. Peut-être sera-t-elle quelque peu délestée par ce projet. S'il le faut, nous instaurerons un sens prioritaire, voire unique, pour soulager le quartier. Quant à la piste cyclable, le demandeur sera sans doute ravi de ne pas devoir la réaliser en klinkers, compte tenu du coût que cela représente. Enfin, il n'est pas question de modifier l'emplacement de la future gare : comme prévu, elle sera située un peu plus au nord que l'actuelle.”

Les trois élus d'Écolo et les deux membres du groupe MVW ont voté contre l'avis proposé par le Collège communal. La majorité MR l'a approuvé.

Finances communales

Le Conseil communal a fixé le montant de la taxe additionnelle à l'Impôt des Personnes Physiques et des centimes additionnels au Précompte Immobilier pour l'année 2015. Ils sont inchangés et donc respectivement maintenus à 5,70 % et à 1700 centimes additionnels.

“Nous restons ainsi dans les Communes les moins taxées de Wallonie mais cela nous imposera un effort financier, a déclaré le bourgmestre. Si nous votons ces taux avant même de vous présenter le budget 2015, c'est tout simplement pour des raisons de délais administratifs à respecter.”

“Comme tout contribuable, nous sommes heureux de payer si peu d'impôts, a reconnu MVW, mais nous sommes préoccupés par les charges toujours plus nombreuses que le Fédéral et la Région imposent aux Communes. Nous pensons qu'il serait prudent d'établir des provisions pour éviter de mauvaises surprises.”

“Toutes les Communes ont des difficultés,a admis le bourgmestre, mais nous devrions bénéficier de nouvelles recettes dans le futur, grâce notamment aux nouvelles constructions du projet Bella Vita et du projet de Cœur de Ville. Nous les avons intégrées dans nos prévisions.”

Comme MVW, Écolo a préféré s'abstenir, “dans l'attente du budget 2015”. Le MR a approuvé ces montants.

Point supplémentaire relatif au Waterloo info

À la demande du groupe MVW, un point a été ajouté à l'ordre du jour du Conseil communal. Il visait à permettre l'annonce d'un concours photographiqueorganisé par l'ASBL AIQW (Association Interquartiers de Waterloo) dans le Waterloo info, une première demande de parution ayant essuyé un refus.

“Le problème de cette association, c'est qu'elle est partie prenante au débat politique, a expliqué le bourgmestre. Cette annonce  ne concerne donc pas simplement le domaine associatif ou culturel. À sa lecture, on a le sentiment que le Bois des Bruyères et le Triage Sainte-Gertrude vont disparaître, alors que la Commune a justement entamé des procédures pour les préserver. Par ailleurs, la longueur de ce texte rend sa publication impossible. Cela dit, s'il est résumé, nous sommes disposés à le publier, comme nous le faisons pour n'importe quelle association. Mais tel quel, il sent la manipulation politique.”

“Lorsque l'on défend l'environnement, on fait toujours un peu de politique”, s'est défendu un conseiller MVW. “Le nœud du problème n'est pas là, mais plutôt dans la dimension polémique de ce texte”, a estimé l'échevin de l'Information (MR).

Les commentaires sont fermés.