05/07/2015

Waterloo>Le Musée Wellington et son histoire.

 

P2120040.JPG

C'est en 1705 que Humbert Olivet achète à Paul Leroy, chapelain de la Chapelle Royale de Waterloo, une maison située en face de celle-ci actuellement numérotée N° 145 et 147 chaussée de Bruxelles à 1410 Waterloo.

Humbert Olivier est un entrepreneur de pavage qui a besoin d'espace et il démolit la maison pour en construire une nouvelle ainsi décrite par l'administration des Domaines en 1732 : " Triple maison avec sept fenêtres au rez-de-chaussée, trois portes et deux portes cochères et, à l'étage, douze fenêtres."

 

P2120043.JPG

 Noël Olivet ( le fils d'Humbert) décède le 15 février 1782. Ses enfants mettent la maison en vente. Ce sont Josse Bodenghien et son épouse Catherine Ghignet qui achètent la maison composée de 16 chambres, laverie, puits, écurie, remises, four, basse-cour, jardin et brasserie.

Ils y tiennent une auberge.  A cette époque la forêt de Soignes s'étendait jusqu'au cœur du village de Waterloo.

 

P2130049.JPG

 ci-contre gravures à l'aquantinte et à la roulette (ancêtre de la sérigraphie) coloriée par Charles Turner d'après J.Jones collection privée.   

P2130047.JPG

 Dans son ouvrage Théo Fleischman décrit l'hostellerie :

"  Au centre de la façade, une porte surélevée à laquelle donne accès un perron de trois marches s'ouvre un large couloir pavé de grandes dalles noires et qui conduit à un escalier dont la jolie rampe de bois sculpté de style Louis XV, indique le mouvement tournant vers le premier étage.

Quand on gravit cet escalier, on trouve un petit palier, à gauche, une porte basse s'ouvrant sur une chambre. De cet étroit palier, deux marches mènent à un couloir où il y a, à gauche également, une porte de chêne sculptée donnant accès à la chambre de devant, éclairée par deux fenêtres. "  C'est à cet endroit que le Duc de Wellington a signé son bulletin de victoire et a donné le nom de Waterloo à cette gigantesques bataille. 

P2130053.JPG

   sur cette reproduction du tableau de Lady Burgehersch (huile sur toile) on distingue la chambre ou agonise son aide de camp le colonel Gordon.

Le Duc de Wellington s'était installé à l'Auberge de la veuve Bodenghien à Waterloo. L'auberge avait été réquisitionnée par le commandement des armées alliées. Et cette ancienne photo dédicacée " Bedroom of the duke Wellington" donne une idée de la simplicité des lieux.

 

P7050064.JPG

 Quelques photos anciennes pour illustrer ce que deviendra la place Albert 1er à Waterloo.

 

P7050049.JPG

P7050053.JPG

P7050059.JPG

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.