19/02/2015

Waterloo au fil des jours et des années" par Yves Vander Cruysen.

"Waterloo, au fil des jours et des années "

par Yves Vander Cruysen

19 février 1960

l'Elargissement de la drève Richelle.

 

Jusqu’au 19 février 1960, la drève Richelle avait l’aspect d’un chemin de campagne, pas plus large que le chemin de la Cense ou le vieux chemin de Wavre à Ohain. Il était cependant de plus en plus emprunté par les véhicules se rendant dans les villages avoisinants. C’est ce qui a poussé le Collège à proposer, à la date précitée, l’élar-gissement de la voirie et à demander, pour ce faire, un important subside au ministre des travaux publics de l’époque. Un concitoyen, il est vrai, travaille au cabinet dudit ministre. C’est André Caussin, qui deviendra par la suite bourgmestre. L’homme est conscient qu’il faut développer un axe de circulation Est-ouest dans Waterloo. Il va donc utiliser tous les arguments pour persuader Jules Descampe, le bourgmestre de l’époque, de l’opportunité que représente, pour ce faire, l’élargissement de la drève Richelle. C’est ainsi que, en 1962, la drève Richelle passa d’une largeur de cinq mètres à dix-sept mètres. On sait maintenant qu’il y avait derrière cette décision un véritable enjeu politique. Bien placé, André Caussin avait, en en effet , eu vent d’un projet de liaison entre la chaussée Bara et la chaussée de Louvain qui aurait nécessité l’expropriation d’une grande partie des maisons ouvrières des rues Obecq et du Roussart. En agissant de la sorte, André Caussin, qui avait certaine-ment déjà en tête de se lancer en politique à Waterloo, sauva littéralement le quartier populaire du Roussart. Un électorat à préserver !

DSCF9164.JPG

source : Waterloo.be

Les commentaires sont fermés.