25/02/2015

Waterloo>Une affaire qui ne concerne pas la commune de Waterloo

Conseil communal de Waterloo 2012-2018.jpg 

Le bourgmestre de Waterloo, Serge Kubla, a été placé sous mandat d'arrêt le 24 février 2015 pour une affaire de corruption dans une affaire privée. Les poursuites n'ont aucun rapport avec ses activités politiques. Il a été incarcéré à la prison de Saint-Gilles "afin d'éviter les risques de collusions avec d'autres intervenants à ce stade de la procédure" 

Les faits litigieux concerneraient des activités liées au groupe industriel Italien Duferco. Serge Kubla a été Ministre Wallon de l'Economie (1999-2004). A cette époque Duferco était déjà propriétaire (1997) du site de Forges de Clabecq pour 52% et la Région Wallonne 48%. En cette occasion probablement s'est-il retrouvé dans le carnet d'adresses du groupe Italien et ainsi serait-il lié pour des faits présumés de corruption au Congo. 

La privation de liberté du bourgmestre aurait-été prise « pour des raisons techniques » qui consistent notamment en isolement afin de ne pas communiquer.  

Le MR (Mouvement Réformateur) le pousse à la démission afin de préparer sereinement sa défense. Agé de 67 ans, Serge Kubla est bourgmestre de Waterloo depuis 1983. 

S'il démissionne c'est Florence Reuter, 1ere échevine empêchée, qui devrait prendre sa place.

Elections 2014 4.jpg Elections 2014 5.jpg

Les trois partis d'opposition PS ( 1 élu) MVW tendance CDH (2 élus ) et ECOLO (3 élus)  sur 29 sièges dont 23 attribués au MR demandent qu'il fasse un pas de côté.

Depuis de longues années le MR de Waterloo (Mouvement Réformateur) se fait un point d'honneur à respecter la dévolution des responsabilités en fonctions des voix de préférences.

Lors des élections communales de 2012 avaient obtenus  Serge Kubla  4767 voix , Florence Reuter 1889 voix, Etienne Verdin 1739 voix, Yves Vander Cruysen  1549 voix, Dominique Ferrier 1344 voix.

 LION.gif>>>>>> ELECTIONS 2012 A WATERLOO

 

 

Les commentaires sont fermés.