16/03/2015

Waterloo démythifié ! La berline de Napoléon.

Yves Vander Cruysen raconte : "La berline de l'Empereur."

 

Napoléon 2.jpg

 

QUE NAPOLÉON AIT PERDU à Waterloo, qu’il ait dû fuir face à l’ennemi, il n’y a pas l’ombre d’un doute. Mais que, comme le raconte Blücher et l’évoquent de nombreux tableaux, il ait juste eu le temps de quitter son landau par la porte de gauche alors qu’un officier prussien ouvrait la porte de droite, ce n’est que pure légende.

En réalité, ayant quitté le champ de bataille presque contraint et forcé par son état-major, Napoléon rejoignit son quartier général où il pensait pouvoir embarquer dans sa berline (en fait, sa dormeuse) et rentrer à Paris. Mais, au moment où l’Empereur arriva au Caillou, sa voiture et celles de sa suite n’y étaient plus. Elles avaient été parquées plus au Nord, près de la Belle-Alliance, à proximité des combats. Napoléon prit donc, à cheval, la direction de Genappe où il trouva, presque par hasard, un landau de sa cour que, fatigué, il s’empressa de faire atteler. Mais, retardé par la déroute de ses troupes et l’impossibilité de traverser, en voiture, le goulot de Genappe, il ne put aller bien loin. la suite >>>>  ICI

 

Les commentaires sont fermés.