01/05/2015

Lire Waterloo est un plaisir.

"Waterloo"  de   Patrice Gueniffey  éditions Folio / Gallimard / 2015  (896 pages)

Waterloo est plus qu'une bataille : c'est l'événement qui sonne la fin de Napoléon et du conflit militaire qui ensanglantait l'Europe depuis 1791. C'est aussi, grâce aux écrivains, une tragédie classique et une pièce romantique qui exacerbe la beauté des ruines, le culte du moi héroïque et la fuite dans les songes. Cette anthologie témoigne de l'exceptionnelle production littéraire sur la bataille de Waterloo. Elle fait dialoguer acteurs du conflit, historiens et écrivains sur les circonstances de la défaite de Napoléon, la constitution d'une légende, les horreurs de la guerre. Le soir du 18 juin 1815 a tout du crépuscule : s'il marque l'effondrement de l'ère impériale, il symbolise aussi la naissance de l'épopée napoléonienne qui doit son rayonnement autant au génie propre de Napoléon qu'à la puissance des oeuvres des plus belles plumes du XIXe siècle

 

waterloo-acteurs-historiens-ecrivains.jpg

 

Les commentaires sont fermés.