04/05/2015

Waterloo>Les points importants de la séance du lundi 20 avril 2015

Travaux publics

L'assemblée a unanimement approuvé le remplacement des châssis et vitrages de “Babyloo”, Maison Communale d'Accueil de l'Enfance (MCAE). Le montant de ces travaux est estimé à un peu plus de 6 000 €, subsidiés par la Province du Brabant wallon. Cette dernière pourrait encore affecter une somme de 4000 € à un autre projet à la MCAE.

La Commune va bénéficier d'un subside provincial de 30 000 € destinés à améliorer l'accessibilité aux services publics des personnes atteintes d'un handicap. La majeure partie de cette somme sera affectée à l'achat de matériaux pour l'aménagement de sanitaires pour les PMR (Personnes à Mobilité Réduite). Le coût total de cet achat est estimé à un peu plus de 50 000 €. Les travaux seront réalisés par les ouvriers communaux.

“Ce projet est louable mais est-il vraiment prioritaire au regard des besoins des PMR dans l'ensemble de la Commune ?, s'est interrogé Écolo. La somme estimée nous semble également conséquente.”

La bourgmestre (MR) a précisé qu'une extension était prévue pour permettre l'aménagement de ces sanitaires, justifiant ainsi le coût estimé. Elle sera réalisée en annexe de la taverne “Le Waterloo”, jouxtant le Complexe sportif.

Le groupe MVW a demandé si l'avis du Conseil Consultatif de la Personne Handicapée (CCPH) avait été sollicité sur ce projet. Il a également suggéré qu'une rampe soit créée pour permettre aux PMR de se rendre dans le patio avec vue sur la piscine communale.

“Nous n'avons pas été consultés mais nous avions également entré un projet de demande de subsides qui n'a pas été retenu, a précisé la présidente du CCPH, par ailleurs conseillère communale (MR). Concernant la rampe, nous nous sommes déjà renseignés et elle n'est pas réalisable en raison de la longueur de l'inclinaison qu'elle nécessite.”

Ce point a été approuvé à l'unanimité.

Ordonnance de police

Les Conseillers communaux ont accepté d'ajouter, en urgence, un point à l'ordre du jour. Il s'agissait d'approuver une ordonnance de police visant à assurer lemaintien de l'ordre public dans le cadre des commémorations du Bicentenaire de la Bataille de Waterloo. Ce texte interdit, d'une part, d'exercer des activités ambulantes de toute nature et, d'autre part, de mettre à disposition un ou plusieurs terrains pour y placer un hébergement mobile, qu'il s'agisse d'une tente, d'une caravane ou encore d'un camping-car notamment.

Ces interdictions seront d'application du 17 au 22 juin 2015 inclus, dans le périmètre délimité par les voiries suivantes : chaussée de Nivelles, chaussée de Louvain, route du Lion, rue de la Croix, chemin de la Belle Alliance, rue Babau, chemin de Catomoreau et chaussée de Charleroi.

“Avons-nous une alternative à proposer afin d'éviter que le problème de camping ne se reporte plus loin ?”, a demandé Écolo. “Nous attendons plus de 120 000 personnes et environ 27 000 véhicules durant cette période, a rappelé la bourgmestre. Il me semble difficile de pouvoir réserver des terrains au camping : les rares dont nous disposons sur le territoire de Waterloo seront affectés au parking. En outre, la réglementation sur les hébergements impose le respect de toute une série de normes de sécurité qui engendrent des frais conséquents.”

“Les effectifs de police seront-ils suffisants pour assurer toutes ces missions en plus des autres durant cette période ?”, a interrogé MVW. “Il y aura une coordination entre les quatre Communes concernées par le Champ de Bataille, sous la responsabilité d'un directeur coordinateur provincial, a expliqué la bourgmestre. Nous bénéficierons également de l'appui du fédéral et, si nécessaire, de la Défense.”

Cette ordonnance a été approuvée à l'unanimité, tant par la majorité MR que par les partis de la minorité (Écolo, MVW et le PS).

Publié dans CONSEIL COMMUNAL |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.