02/06/2015

Waterloo>Conseil communal du 18 mai 2015>Les points importants.

Conseil communal de Waterloo. Les points importants de la séance du lundi 18 mai 2015.

Travaux publics

L'assemblée a approuvé le marché relatif à l'asphaltage de diverses artères communales. “Elles ont été choisies en fonction de leur état et de l'urgence des réparations à effectuer, a précisé la bourgmestre (MR). Il s'agit des avenues Louis David, Claire, Minerve et du Longchamp, ainsi que de la drève de l'Infante et d'une petite portion du chemin et de la cour basse du CPAS.”

“Nous nous posons des questions sur les critères de sélection des rues, a réagi Écolo. Et ce, d'autant que nous relevons des différences entre le cahier des charges présenté et d'autres documents qui y sont joints et qui datent de mars dernier.”

“La drève de l'Infante fait partie des voiries concernées, a relevé, pour sa part, le groupe MVW. Or, il est prévu de faire des aménagements de mobilité dans ce quartier, suite au projet Bella Vita. N'aurait-il pas été plus logique de faire ces travaux avant de réasphalter ?”

“Un premier choix avait été opéré par le Collège communal avant mon arrivée à la tête de la Commune et certaines voiries ont pu être retirées du projet initial en fonction de l'estimation du budget, a répondu la bourgmestre. Concernant la drève de l'Infante, il ne s'agit pas d'un réaménagement de voirie en profondeur mais de réparations qui ne peuvent pas attendre.”

Ce point a été approuvé. Écolo s'est abstenu.

Le projet de réaménagement d'une partie de l'avenue de l'Ange (entre l'avenue Reine Astrid et la rue Michel Verbeek) a été approuvé. Il concerne la réalisation de nouveaux trottoirs, d'emplacements de parking, l'asphaltage de la route, ainsi que la mise en souterrain des réseaux d'électricité, d'éclairage public et de télédistribution.

“Cette avenue est située à proximité du futur Cœur de Ville pour lequel une étude de mobilité doit encore être réalisée,a rappelé MVW. Nous trouvons irrationnel de réaménager l'avenue avant d'en connaître les résultats. Par ailleurs, comment être certain que ce gros chantier de place communale ne dégradera pas la voirie ?”

“Si c'était le cas, je peux vous assurer que les responsables effectueraient les réparations,a rétorqué la bourgmestre. Et quel que soit le futur plan de mobilité du quartier, on ne fera pas l’économie du réaménagement de la voirie. S'il faut ensuite modifier le sens de circulation, par exemple, on le fera. Mais rien n’empêche de déjà entamer les travaux pour améliorer la qualité de vie des riverains.”

Le point a été approuvé par la majorité MR, ainsi que par Écolo et le PS. Le groupe MVW a voté contre.

Bicentenaire de la Bataille de Waterloo

Deux ordonnances de police visant à assurer le maintien de l'ordre public, dans le cadre de la commémoration du Bicentenaire de la Bataille de Waterloo ont été votées.

gLa première concerne les débits de boissons établis sur le territoire communal. Pour des motifs de sécurité, ils seront tenus de servir toutes les boissons dans des gobelets en plastique. Ces boissons devront être exclusivement consommées à l'intérieur de l'établissement ou dans le périmètre de sa terrasse. Les vendredis 19 et samedi 20 juin, plus aucun accès aux établissements ne sera autorisé à partir de 3 h et la fermeture devra s'effectuer au plus tard à 4 h.

“Nous comprenons le danger que représente le verre mais il existe des alternatives au plastique comme les gobelets en carton ou réutilisables”,a souligné Écolo.

“Libre à chaque commerçant de choisir le type de gobelets qu'il souhaite utiliser, tant qu’ils ne sont pas en verre, a répondu la bourgmestre. La Commune est la première à montrer l'exemple en utilisant des gobelets réutilisables lors des manifestations du 21 juillet, mais nous n'irons pas jusqu'à contraindre les cafetiers de le faire.”

MVW a précisé que la délibération mentionne l'obligation d'utiliser des gobelets en plastique et non pas la liberté de choix.

Cette ordonnance a été approuvée. Écolo a voté contre.

gLa seconde ordonnance vise à interdire, à titre exceptionnel, le marché public de Joli-Bois, le samedi 20 juin. “Ceci, dans un souci de sécurité, compte tenu du nombre de personnes qui déambuleront ce jour dans Waterloo, a précisé la bourgmestre. En revanche, le marché du Chenois du 21 juin sera maintenu car le nombre de touristes aura fortement diminué le dimanche.”

“Le marché se termine vers 12 h 30-13 h, en quoi cela peut-il être gênant ?, s'est interrogé un conseiller MVW. Pour les touristes, se promener dans un marché local peut aussi se révéler sympathique. Et pourquoi empêcher ces commerçants-là d'exercer et pas d’autres qui génèrent également du trafic ?”

“À l'heure de voter cette ordonnance, nous ne disposons pas du plan de mobilité, a appuyé Écolo. Comment pourrions-nous nous prononcer ?”

“Je ne suis pas sûre que vous mesurez l'ampleur de l'événement, s'est étonnée la bourgmestre. Environ 25 000 voitures sont attendues par jour et 200 000 personnes sur l'ensemble des manifestations. Nous avons envoyé des courriers aux entreprises, aux écoles, aux crèches, aux commerçants pour réduire le nombre de personnes circulant dans Waterloo et empêcher les fournisseurs d'y venir pendant les heures critiques. Une partie des routes sera également fermée. Vous rendez-vous  compte du nombre de personnes et de véhicules qui circuleront sur un petit territoire déjà dense ? Plusieurs tour-opérateurs seront présents avec des groupes pour des visites des expositions. Des cars entiers de touristes circuleront dans Waterloo avant d’aller sur le Champ de Bataille. Certes, un marché, c’est très convivial mais le maintenir dans de telles conditions serait de la pure folie. Un marché draine aussi des camions qui s’ajouteront à la circulation existante, surtout après la fermeture. Il faut aussi se rendre compte de la réalité des choses.”

Les 21 conseillers MR, l'élu PS et un conseiller MVW ont approuvé cette ordonnance. Les trois membres Écolo et l'autre conseiller MVW se sont abstenus.

Les commentaires sont fermés.