09/06/2015

Le "Waterloodag"

Le royaume des Pays-Bas a été sous l'occupation Française de 1795 à 1815. La Bataille de Waterloo sonna le glas de l'empire Napoléonien et pour se souvenir de ses victimes les Pays-Bas ont instauré le "Waterloodag".

 

Waterloo dag.jpg

 

17.784 néerlandais ont participé à la Bataille de Waterloo 253 ont-été tués et 1328 blessés.  

Des services religieux, des fêtes populaires et des défilés étaient organisés lors de ce jour particulier.

Pour le cinquantenaire de la Bataille de Waterloo, en 1865, deux mille vétérans ont participés aux cérémonies.

 

Waterloodag 2.png

 

Et le dernier grand "Waterloodag" a été célébré au Pays-Bas en 1915.

Cette tradition est restée vivace chez nos voisins hollandais durant la première guerre mondiale.

Après la deuxième guerre mondiale elle a progressivement disparue.

Le 18 juin 2015 prochain, le couple royal des Pays-Bas sera présent lors de la cérémonie officielle des  commémorations à laquelle participeront le roi Philippe, la reine Mathilde, les Grands Ducs du Luxembourg, un membre de la famille royale britannique, de hauts représentants allemands et français, ainsi que les descendants des augustes belligérants de l'époque qui échangeront pour l'occasion une poignée de main symbolique.

La Butte du Lion de Waterloo a été érigée  à la demande du roi Guillaume Ier des Pays-Bas qui voulut  marquer l'endroit présumé où son fils cadet, le prince Frédéric d'Orange-Nassau, fut blessé à l’épaule à la fin de la bataille.

Aujourd'hui encore les Pays-Bas s'en souviennent.

 

Waterloodag 3.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.