13/01/2016

Les points importants du conseil communal du lundi 14 décembre 2015

Les points importants de la séance du lundi 14 décembre 2015 - Conseil communal de Waterloo

  • Le budget communal 2016 présente, à l’ordinaire, un boni de plus de 16 280,19€ à l’exercice propre sur un montant total de près de 37 millions d’euros. À l’extraordinaire, une enveloppe de près de 12 millions d’euros est prévue pour divers investissements, dont plus de 7 millions seront affectés à la rénovation et à l’extension de l’école communale de Mont-Saint-Jean.

“Nous sommes fiers de pouvoir entamer des vastes travaux à l’école de Mont-Saint-Jean, explique la bourgmestre (MR). Ils permettront notamment la création de 250 places supplémentaires dans l’établissement. En outre, les travaux de rénovation de voiries, la poursuite de l’égouttage et la mise en souterrain des fils aériens continueront. Je souligne également que les taxes sont inchangées, les dépenses et la dette sont maîtrisées.”

Les dépenses de transferts relatives au CPAS (4,35 millions), à la Zone de Police (4,79 millions), à la Zone Incendie et à Waterloo Sports sont identiques à 2015. Le personnel est maintenu et les évolutions de carrière également.

Les partis de l’opposition ont souhaité réagir à ce document qui définit les grandes orientations communales pour 2016.

Écolo regrette que le budget ne soit pas accompagné d’un rapport de chaque service communal permettant de mieux comprendre les projets envisagés. “Nous ne pouvons pas détecter les choix effectués et quelle politique a dû être sacrifiée dans vos choix. De plus, nous ne voyons pas de lien entre la déclaration de politique générale et le budget. À titre d’exemple, des aménagements de pistes cyclables de la chaussée Bara étaient prévus. Leur financement a disparu de cet exercice. Enfin, où souhaitez-vous arriver au niveau de votre politique sociale, d’économie d’énergie ou encore économique ?”

La bourgmestre a profité de cette interpellation pour souligner que de gros investissements en matière d’énergie étaient prévus dans plusieurs bâtiments communaux. La Maison communale a déjà 20 ans : 135 000 euros sont prévus pour remplacer les chaudières.

“Pour les aménagements de la chaussée Bara, a-t-elle poursuivi, le subside est valable jusqu’en 2017. Nous avons donc reporté ces travaux mais nullement avorté ce projet. D’autres réalisations étaient prioritaires.”

Le conseiller PS souligne la belle volonté de faire des économies mais il s’interroge sur le fonds de réserve d’1,4 million d'euros au CPAS, alors que la Commune doit aller puiser dans ses réserves.

Pour la bourgmestre, cet argent permet de développer une politique sociale nécessaire et de créer des logements publics à destination des jeunes et des revenus modérés. Le président du CPAS (MR) ajoute que ces réserves font suite à une gestion rigoureuse.

Pour le groupe MVW, le boni présenté à l’exercice propre du budget est faible. “Il convient de rester très prudent. De plus, nous recevons des aides importantes de la Province. Mais nous ne pouvons pas planifier ces interventions sur le long terme.”

  • Pour le budget du CPAS, MVW se demande si plusieurs dépenses ont bien été anticipées comme celles liées aux chômeurs en fin de droit, au vieillissement de la population ou à une éventuelle nouvelle maison de repos.

Le président du CPAS souligne que toutes ces dispositions ont été prises en compte dans le budget. De plus, suite à une question d’Écolo, il précise que l’organisation de l’accueil des réfugiés revient bien au CPAS. “De mois en mois, les impératifs augmentent. Au budget, nous avons notamment prévu l’engagement d’une assistante sociale. Nous devons loger les réfugiés durant la procédure de demande d’asile. Nous avons déjà lancé un appel à la population qui a été réceptive. Nous renouvellerons prochainement cette demande car le nombre de places souhaitées augmente.”

  • Concernant le budget de la Zone de Police, les dépenses de transferts de 4,79 millions d’euros à la Police locale restent stables. Le PS a souligné les prestations efficaces de la zone. La bourgmestre a profité des discussions sur ce budget pour remercier l’ensemble du personnel de la zone pour son travail particulièrement difficile au cours de ces dernières semaines. “Notre police est sur le terrain !”

Le groupe MVW a, lui, estimé que la police devait encore renforcer sa présence sur le terrain dans les quartiers et sur les voiries, notamment pour fluidifier le trafic.

Au terme des débats, le budget communal a été approuvé par la majorité MR. MVW et le PS se sont abstenus. Écolo a voté contre. Pour le budget extraordinaire, la majorité a approuvé, l’opposition s’est abstenue. Le budget du CPAS a été approuvé par le MR et MVW. Écolo et le PS se sont abstenus. Enfin, Écolo s'est abstenu sur le budget de la Zone de Police.

Urbanisme
Les Conseillers ont également dû se prononcer sur l’approbation d’un master plan pour l’aménagement du Campus d’Argenteuil (7 hectares) actuellement classé comme zone agricole au plan de secteur. “La volonté est bien de conserver la caractère paysager exceptionnel du site, souligne la bourgmestre. Mais l’occupation actuelle est faite d’équipements collectifs et communautaires, ce qui ne correspond pas à l’affectation de la zone.
Plusieurs pistes sont à l’étude comme la création d’un nouveau pont en prolongement de l'avenue Reine Astrid,…”

MVW s’interroge notamment sur des possibles modifications des sentiers actuels dans les bois et sur les éventuelles répercussions sur le quartier dit “des Baraques”. Écolo estime que les informations fournies sont limitées.

La bourgmestre a précisé qu’il s’agissait uniquement d’une note d’orientation en vue d’inscrire le projet à la liste des Plans Communaux d’Aménagements Révisionnels (PCAR). Le point a été approuvé à l’unanimité.

Publié dans CONSEIL COMMUNAL |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.