07/03/2016

Les points importants du conseil communal de Waterloo du 22 février 2016

La Commune lance un nouveau marché pour la mise à disposition d'un parc à conteneurs pour les habitants  de Waterloo. “
Le contrat est prévu pour une durée de quatre ans, mais avec une possibilité de résiliation à partir de la deuxième année, moyennant un préavis de six mois, a détaillé la bourgmestre (MR).
 
Cette option nous permet d'assurer la continuité de ce service aux habitants, tout en poursuivant la réflexion pour des solutions alternatives.
 
” Le groupe MVW s'est dit surpris de ne pas retrouver dans le cahier des charges des suggestions qu'il avait évoquées précédemment.
Ce document permet que certains déchets ne soient pas repris, ce qui est contradictoire à la mission d'un  parc à conteneurs. En outre, il n'est pas envisagé d'interdire à l'exploitant de faire attendre les véhicules en dehors du site. On voit ce que cela engendre à Braine-l'Alleud : cette situation est non seulement dangereuse mais elle entraîne aussi une perte de temps pour tous les autres usagers de la route qui restent bloqués dans le rond-point ! 
Écolo a demandé des précisions sur la réflexion entamée. “
 
Nous comprenons que l'appel d'offres actuel n'ait pas été modifié en raison de l'urgence, mais certains aspects pourraient être débattus, comme la pondération des critères d'évaluation. Le type de déchets repris, leur traitement et leur valorisation représentent peu de poids dans l'attribution du marché.
 
Nous sommes effectivement pris par le temps, a reconnu la bourgmestre.
Nous envisageons diverses solutions  pour le traitement de nos déchets à un coût raisonnable. Nous avons des contacts avec l'IBW (Intercommunaldu Brabant wallon), mais nous nous renseignons aussi sur ce qui se fait à l'étranger. Sans oublier que certaines ASBL se chargent de récolter certains types d'immondices. Mais aujourd'hui, nous n'avons pas d'autre choix que de proposer ce cahier des charges.
Il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'un appel d’offres public et que n'importe quelle société peut soumissionner.  J'imagine difficilement d'obliger nos habitants à se rendre à 50 kilomètres de Waterloo pour se débarrasser de leurs déchets. Cela serait d'ailleurs préjudiciable à l'environnementégalement. Il existe des projets d’aménagement au parc à conteneurs de Braine-l'Alleud, mais nous ne  pouvons pas les inclure dans le cahier des charges. Nous devons à présent
analyser les autres possibilités et c'est la raison pour laquelle nous avons  prévu une possibilité de résiliation.”  
Le point a été approuvé, MVW a voté contre.
 
Énergie 
 
L'Assemblée a unanimement approuvé le  rapport d'avancement intermédiaire 2015 réalisé par le Conseiller en Énergie. Écolo a demandé s'il était envisageable de renforcer la sensibilisation des citoyens,
notamment par le biais des habitants ayant suivi la formation d'éco-guide énergie. MVW a relevé que les indices énergétiques de certains bâtiments communaux n'étaient pas précisés.
Or, l'on constate que les améliorations apportées à l'école du Chenois ou à d'autres bâtiments portent leurs fruits.
Il serait utile de pouvoir comparerfacilement les consommations engaz et en électricité, mais aussi desvéhicules communaux, d'année enannée. Cela créerait une émulation incitant aux économies d’énergie.
Nous avons déjà partagé les tableaux de consommation en commission du Logement et du Développement durable, nous pouvons le faire à nouveau,
a approuvé l'échevin de l'Énergie (MR).  Quant aux personnes formées, nous réfléchissons à la meilleure façon d'en faire des relais utiles pour la population.” 
 
Le rapport a été approuvé à l'unanimité.
 
Le groupe MVW et le groupe PS ont chacun soumis au Conseil communal une proposition de motion invitant à solliciter des autorités compétentes un engagement pour achever les travaux du RER  sur les lignes 124 et 161.
 
Plutôt que de nous prononcer sur deux motions différentes, nous pensons qu'il
est préférable de parler d'une même voix,  a suggéré la bourgmestre.
 
C'est pourquoi nous vous soumettons une nouvelle proposition, reprenant notamment les idées principales des vôtres.
Une suspension de séance de quelques minutes a été prononcée afin de permettre aux conseillers d'en prendre connaissance.
 
 Je suis positivement surpris, mêmesi je regrette que nous n'ayons pas
eu plus de temps pour analyser votre texte, a réagi le conseiller MVW.
 Le message à faire passer désormais, c'est que tous les élus, quelle que soit leur famille politique, reconnaissent l'importance de ce dossier.
 
 Je vous remercie de nous avoir suivi dans notre démarche en faisant fi de certaines considérations politiques ”, asurenchéri le conseiller PS.
Le RER reste une priorité, nous devons rester attentifs et vigilants pour qu'il voie enfin le jour. Vous pouvez compter sur mon engagement ferme et décidé a assuré la bourgmestre.
La proposition de motion a été acceptée à l'unanimité. Elle peut être lue dans son intégralité sur waterloo.be.

Publié dans CONSEIL COMMUNAL |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.