06/05/2016

Une lagune à Waterloo ?

Bruyères 1.jpg

Le bois des Bruyères à Waterloo est un petit espace boisé d’essences diversifiées d’arbres couvrant un espace d’environ huit hectares où le seul ruisseau de Waterloo ,le Ry Patiaux,  prend sa source. Le site comprend un bassin d’orage faisant également office d’étang accueillant des oiseaux d’eau.


Le bassin d'orage du Bois des Bruyères à Waterloo recueille  les eaux de ruissellement des versants , les eaux de pluie et aussi des eaux urbaines résiduaires. 

Bois des bruyères 3.JPG


Le traitement des eaux urbaines résiduaires constitue l'une des pièces maîtresses de la politique environnementale de l'Union Européenne. La directive du 21 mai 1991 institue l'obligation, pour les agglomérations , de mettre en place un système de collecte des eaux obligatoirement associé à un système de traitement des eaux usées.
La qualité de l'eau du bassin qui a une superficie d'environ 1 km2 n'étant plus conforme aux exigences de la directive et  la commune de Waterloo envisage la mise en place d'un système lagunaire.

En effet l'eau du bassin se déverse dans le Ry Patiaux lequel se déverse dans la Hain faisant partie du "Contrat de rivière Senne" auquel souscrit la commune de Waterloo.


En 2007 la commune de Waterloo a séparé le bassin en deux avec installation d'un gabion afin d'empêcher les boues de se répandre dans le bassin d'orages l'autre partie étant équipée d'aérateurs ( fontaine à jets d'eau).

Gabion.jpg

Bruyère fontaines 2.jpg

 

Après plusieurs années cette solution ne s'est pas avérée concluante et abandonnée.


Aujourd'hui la commune de Waterloo envisage la mise en place d'un système lagunaire qui sera constitué de trois bassins en série, les deux premiers sont aérés, le 3ème est le bassin de finition (lagune de décantation) et ensuite  rejet dans la Ry Patiau.

En effet cette question a été évoquée lors du conseil communal de Waterloo du 25 avril 2016 :

"À l’unanimité, les conseillers ont approuvé la participation financière 2017-2019 à l’ASBL “Contrat de Rivière Senne”. Le groupe MVW a profité de ce point pour évoquer la qualité de l’eau du bassin d’orage du Bois des Bruyères. La bourgmestre a expliqué que le système d’aspiration était arrivé en bout de vie. “Un bassin d’orage est plus difficile à nettoyer qu’un point d'eau naturel. Nous étudions d’autres mécanismes.” L’échevin du Développement Durable (MR) a ajouté qu’un système lagunaire pourrait être mis en place.


L'ensemble du système sera équipé de pompes submergées et aussi d'aérojecteur (insuflation d'air).


En espérant que le projet sera financé par des aides Européennes, on parle de 140.000 euros.

Bois des bruyères.JPG 1.JPG

De plus amples informations >>>>  ICI

Visitez aussi le dossier de Waterloo-blog, ce qu'en disait Etienne Verdin et Serge Kubla >>> ICI

 

Publié dans ACTUALITE, BOIS DES BRUYERES |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.