30/05/2016

La sortie Astrid à Waterloo.

A l'ordre du jour du conseil communal de Waterloo du 30 mai 2016 figure le point : "13. Cellule commandes publiques - Mobilité - Désignation d'un auteur de projet chargé de l'étude de faisabilité et d'impact de l'aménagement de l'accès "Astrid" au ring sur la mobilité de la Commune de Waterloo - Marché conjoint avec le Service Public de Wallonie (SPW) - Approbation du cahier des charges établi par le SPW et de la convention - Choix du mode de passation et fixation des conditions du marché.

 

De quoi s'agit-il ?

Cette question concerne l'application du "Plan communal de Mobilité 2009 ".

 

Le premier accès du Ring, en provenance de Bruxelles, débouche sur le carrefour de l’avenue Reine Astrid. Cet accès pose de gros problèmes de sécurité et est régulièrement congestionné. Les vitesses pratiquées sont souvent excessives, particulièrement lors des périodes nocturnes. Simultanément, un peu plus au Sud, le carrefour de la drève d’Argenteuil connaît également des dysfonctionnements : capacité, sécurité, continuité pour les modes doux,… Or l’axe de la chaussée de Tervuren est un axe stratégique pour alimenter le secteur de la sucrerie, et de manière générale pour favoriser la sortie de ville. Enfin, entre le ring et la chaussée Reine Astrid, il existe un projet urbanistique qui nécessitera de trouver une solution pour insérer cette circulation .

L’objectif est de proposer un aménagement afin de sécuriser très fortement cet axe qui absorbe des trafics de transit mais aussi des trafics locaux.

Les deux aménagements proposés à la page suivante proposent d’implanter un nouveau pont au-dessus du Ring afin d’éviter un report sur le giratoire « Argenteuil-Tervuren » et de permettre la création d’une trémie d’entrée vers le ring mais aussi de deux trémies de sortie qui déboucheraient sur le pont de la Drève d’Argenteuil Variante 1 Cette variante est constituée de deux giratoires reliés par le nouveau pont. Cette configuration permet des liaisons plus rapides vers l’avenue Reine Astrid et « éclate » le trafic bien en amont du giratoire actuel entre les usagers qui se dirigent vers le sud de la commune ou ceux qui se rendent dans le centre. L’exploitation proposée est de mettre en sens unique les tronçons chaussée de Tervuren, entre « Astrid et Argenteuil » et le début de la Drève d’Argenteuil, sauf pour les cyclistes qui disposeraient d’un aménagement spécifique pour rejoindre en toute sécurité le sentier de la Forêt. Variante 2 L’exploitation de cette variante consiste à utiliser tout l’espace comme un grand giratoire. Elle a l’avantage d’être beaucoup plus simple d’utilisation et d’être plus capacitaire.

 ci-dessous : variante 1 et variante 2 

P5250077.JPG

P5250078.JPG

 

 

 

 

Publié dans ACTUALITE |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.