04/09/2016

Les Grandes Conférences de Waterloo le 6 octobre 2016

Conférence.pngL’Echevinat de la Culture de Waterloo, la Délégation de Belgique du Souvenir Napoléonien et les Amis du Musée Wellington

sont heureux de vous convier à assister à la conférence que donnera

 

Monsieur Pierre BRANDA

 

Chef du Service Patrimoine de la Fondation Napoléon, et auteur d’une dizaine de livres sur la période napoléonienne, notamment La guerre secrète de Napoléon : Ile d’Elbe 1814 – 1815 (Perrin, 2014), Les secrets de Napoléon (Vuibert, 2014),Napoléon et ses hommes. La Maison de l'Empereur 1804-1815 (Fayard, 2011), Le Prix de la Gloire. Napoléon et l'argent(Fayard, 2007, prix du Mémorial - Grand Prix littéraire d'Ajaccio 2007, Grand Prix de la Fondation Napoléon 2007, Médaille d'honneur de la ville de Nice).

 

 

le jeudi 6 octobre 2016, à 19 heures précises,

en la Maison Communale de Waterloo, Salle Jules Bastin

Rue François Libert, 28 à 1410 Waterloo

 

 

Sur le thème

 

Joséphine ou le paradoxe du cygne

 

A l’occasion de la parution de son dernier livre, Pierre Branda reviendra sur la vie et le parcours d’une femme d’exception. D’abord, elle ne s’appelait pas Joséphine de Beauharnais, mais Marie-Joseph-Rose Tascher de La Pagerie. C’est par la grâce de Napoléon qu’elle prit le nom de Joséphine, puis le titre d’impératrice. Ce premier mystère en cache beaucoup d’autres, dont Pierre Branda lèvera successivement les voiles. Certes, la Créole avait la grâce du cygne, dont elle se fit un instrument efficace, au point d’être désignée comme « l’incomparable », mais, bien plus que ses prouesses et ses trahisons amoureuses réelles ou supposées, l’auteur fait apparaître la femme de réseaux, d’influence et d’argent, l’hostilité jamais démentie du clan Bonaparte à son égard et envers ses deux enfants, son goût pour la nature et les arts, et surtout son lien complexe et indéfectible avec Napoléon dont elle accompagna la vertigineuse ascension et ne connut pas la chute ultime. Loin de la légende noire comme des potins anecdotiques, Pierre Branda fera revivre une femme de tête autant que de corps aux prises avec la grande histoire, dont elle sut tirer parti tout en subissant ses coups.

 

 Entrée gratuite	Réservation obligatoire AVANT LE 30 SEPTEMBRE 2016 
Places limitées 	à l’adresse : info@museewellington.com ou 02 357 28 60

Publié dans ACTUALITE |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.