22/09/2016

A Waterloo un clos porte son nom.

Joseph NOIRET Epoux de Madame Irène GODELAINE, Né le lundi 28 février 1927 à Bruxelles (Jette) est décédé le mardi 17 janvier 2012 à Waterloo à l'âge de 84 ans.

C'est  est un artiste  belge. Il adhère au surréalisme en 1947 quand il rencontre Christian Dotremont et cofonde avec lui le mouvement Cobra qu’il anime jusqu’à sa dissolution en 1951.

La commune de Waterloo a donné son nom au nouveau clos situé dans le complexe Bella Vita.

Le clos Joseph Noiret à 1410 Waterloo.

Joseph Noiret était le dernier des six fondateurs du mouvement Cobra. Il fut aussi le créateur et l’animateur de la revue culte Phantomas, il était poète, écrivain, et dirigea longtemps l’école La Cambre à Bruxelles. Il était aussi le père de la chorégraphe Michèle Noiret. Après la fin du mouvement, en 1951 déjà, Noiret continua à sa manière l’esprit Cobra et choisit des chemins où la littérature était cette fois au premier plan, sans pour autant perdre le lien avec les autres arts. Ce fut alors le lancement de "Phantomas".

Il a réalisé des peintures partagées, notamment avec Serge Vandercam dont une des œuvres à quatre mains décore la station du métro bruxellois Joséphine-Charlotte. Il est notamment l'auteur d'une monographie consacrée à l'histoire de Cobra parue sous le titre Cobraland.

Joseph Noiret.jpg

L’artiste Serge Vandercam, passionné du lien entre l’art et le langage plastique, ainsi qu’entre le langage visuel et la poésie, s’est inspiré des poèmes de Joseph Noiret pour son œuvre. “La fleur unique ou Les oiseaux émerveillés”, en bois peint, représente des oiseaux savourant leur liberté et une fleur géante qui éclot. Une œuvre qui figure sans nul doute le surréalisme belge.

 

Publié dans HISTOIRE LOCALE |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.