13/01/2018

Le message de nouvel an 2018 de Florence Reuter au personnel communal de Waterloo.

Le message de nouvel an 2018 de la bourgmestre Florence Reuter au personnel communal de Waterloo.

__________________________________________________________

Florence reuter 2018.jpg

"C’est une nouvelle année qui commence mais aussi une législature qui se termine.

Que de changements au cours de cette législature.

En mars prochain, cela fera trois ans que j’assume la fonction de bourgmestre de notre belle commune. Petit à petit, nous avons appris à nous connaître, à travailler ensemble. Vous avez dû vous adapter à une autre façon de faire, à un nouveau regard, une autre personnalité. Ce ne fut pas simple mais, pour ma part, j’ai appris beaucoup à vos côtés.

J’ai découvert que l’administration de Waterloo était bien loin du cliché du service public lent et poussiéreux. Au contraire, j’ai la chance de pouvoir compter sur des agents de qualité, loyaux, volontaires et enthousiastes, déterminés à porter les projets aux côtés des élus et dont le service à la population est sans égal.

Il y a trois ans, je faisais le choix de quitter le Parlement pour m’occuper de ma commune. Sachez que jamais je n’ai regretté ce choix car c’est un réel plaisir et un honneur de travailler à vos côtés. Certes, la tâche est loin d’être de tout repos. Le chemin est semé d’embûches : nous ne parviendrons jamais à satisfaire chaque citoyen, nous n’aurons jamais les moyens de réaliser tous les rêves.

Comme je peux compter sur vous, vous pouvez compter sur moi, sur ma ténacité, mon énergie, ma force de conviction afin de rendre cette commune plus agréable encore, de préserver et d’améliorer le cadre de vie.

2017 s’est clôturée sur une note inédite : le projet de rénovation du centre offre une vision pour notre commune pour les 5, 10, 20 voire 50 prochaines années. C’est un projet purement communal réalisé dans le seul intérêt des Waterlootois. Il a reçu un accueil favorable de la population. Il va maintenant falloir le concrétiser. Je tiens à remercier les services et particulièrement le service urbanisme pour le travail effectué car avec le nouveau code du développement territorial (CoDT), tout est à apprendre. Et grâce à votre rigueur, nous pouvons avancer sereinement et sûrement vers notre objectif, à commencer par une place communale digne de ce nom en plein cœur de Waterloo dans les cinq voire six ans à venir.

Parallèlement à ce projet d’envergure, la future école communale de Mont-Saint-Jean est devenue réalité. C’est un chantier gigantesque, compliqué alors que la vie de l’école continue. Là aussi, la tâche est rude : respecter les plannings, maîtriser le budget et répondre aux questions des parents. Je remercie les enseignants pour leur patience et leur sérénité et également le service travaux qui assure le suivi du chantier. J’aimerais également souligner le travail réalisé par les ouvriers communaux lors de la destruction des anciens bâtiments de l’école.

En ce qui concerne  la rénovation du parking devant la police, c’était un gros défi pour nos ouvriers. Pas moins de 140 000 pavés ont été placés. Je tiens à vous féliciter car le travail n’aurait pas été mieux fait par une entreprise extérieure et intenable budgétairement.

En plus de ces chantiers de taille, nous avons poursuivi les rénovations de voiries comme la rue Noël qui se termine, les sanitaires du centre sportif ou l’extension de la maison des jeunes. La rénovation de l’accueil de la police va démarrer pour offrir aux citoyens une police de qualité. La sécurité reste la priorité de la commune.

Tout cela en terminant l’année avec un budget en équilibre, une dette maîtrisée et des taxes inchangées. C’est le résultat d’un travail d’équipe. J’ai à cœur de travailler au sein d’une équipe soudée, optimiste et tournée vers l’avenir.

Un merci tout particulier aussi au directeur général qui ne ménage pas ses efforts pour améliorer le fonctionnement de l’administration. Nous avons pu créer au fil des mois des liens de confiance et ce travail en binôme nous a notamment permis d’avancer dans la mise en place des horaires flexibles. Je suis un fervent défenseur d’une meilleure conciliation entre vie privée et vie professionnelle.

Ensemble, nous pourrons nous atteler aux grands enjeux pour notre commune. La mobilité restera une question essentielle de la prochaine législature. Le tourisme devra faire l’objet de notre attention. Waterloo est une vitrine internationalement connue et la suppression de la maison du tourisme voulue par le ministre wallon ne doit pas la mettre en péril.

Il faut également penser à rénover, à moderniser nos institutions : les bâtiments de l'académie de musique sont vieillissants, la bibliothèque devra retrouver une nouvelle jeunesse ou le site d’Argenteuil définitivement tourné vers le sport et la culture.

Nous n'oublions pas la solidarité indispensable à la vie en harmonie.

 L'action du CPAS est plus que jamais essentielle pour venir en aide au moins nantis et accompagner nos aînés. Enfin, je m’en voudrais de ne pas saluer Waterloo Sport grâce à qui jeunes et moins jeunes bénéficient d’infrastructures sportives de qualité.

L’honnêteté, l’équité, la rigueur dans le seul et unique souci de l’intérêt général. Je vous souhaite une année riche en bonheurs simples, je vous souhaite beaucoup de rires et de passion, d’amour et de partage."

 

Les commentaires sont fermés.