24/06/2017

Le Bois des Bruyères à Waterloo

Depuis 2004 waterloo.blog a photographié et commenté "Le Bois des Bruyères à Waterloo"

Revisitez le en cliquant sur cette photo.

Bois des bruyères.JPG

Bruyères 4.JPG

 

Publié dans BOIS DES BRUYERES |  Facebook | |

A Waterloo, aussi possible en vélo.

Le Bois des Bruyères à Waterloo aussi possible en vélo  >> ICI

Bruyère velo.JPG

Publié dans BOIS DES BRUYERES |  Facebook | |

30/05/2017

"Nous ne toucherons pas à une fleur ni à une tige du bois des Bruyères !"

"Nous ne toucherons pas à une fleur ni à une tige du bois des Bruyères !"

une information  waterloo.blogs.sudinfo

 

"J'ai une bonne nouvelle, a annoncé la bourgmestre au début du conseil communal de Waterloo du 29 mai 2017. Nous ne toucherons pas à une fleur ni à une tige du bois des Bruyères. La zone sera complètement préservée. J'ai négocié cela avec le propriétaire privé qui n'introduira pas de recours malgré que sa propriété soit en zone rouge constructible. On sort l'institut des Sacrés-Coeurs et sa salle de sport du bois des Bruyères. Ils seront construit sur l'ancien parking Fiat."

la suite>>>ICI

22/01/2017

Le bois des bruyères à Waterloo.

 Le bois des bruyères à Waterloo  >>>>  ICI

Bruyères 3.JPG

Le bois des Bruyères à Waterloo fait partie du "Triage Sainte Gertrude" 

Le bois des Bruyères et le triage Sainte Gertrude ont fait partie de la forêt de Soignes jusqu’au XIXe siècle. Le bois des Bruyères a pour lui la spécificité de ne pas subir de gestion particulière et de n’avoir jamais été défriché.

Il s’agit d’un petit espace boisé d’essences diversifiées d’arbres couvrant un espace d’environ huit hectares où le seul ruisseau de Waterloo (le Ry Patiaux) prend sa source.

Le site comprend aussi un bassin d’orage faisant également office d’étang accueillant des oiseaux d’eau. Le triage Sainte Gertrude a vu ses bois défrichés pour la culture de la betterave sucrière qui fut mise à l’honneur lorsque le blocus de l’empire français opéré par la marine britannique prive nos contrées du sucre de canne. C’est vers 1833, dans le récent royaume de Belgique, que les parties boisées entourant l’actuel bois des Bruyères sont converties en zones agricoles pour la culture de la betterave.

La ferme du triage Sainte Gertrude la cultive encore toujours.

Publié dans BOIS DES BRUYERES |  Facebook | |