21/04/2018

Elections communales du 14 octobre 2018 à Waterloo

CDH Waterloo 7.jpgMieux Vivre à Waterloo - CDH.   

Conseil communal du 26 mars 2018     

 Urbanisme, recours au Conseil d’État : refus de permis d’urbanisme délivré par le Fonctionnaire délégué pour la réalisation d’un site de radiocommunication " Orange " avenue des Pâquerettes (PCAR Gare-Infante) sur l’ancien parking Fiat (point 2).
Nous soutenons la position des habitants et du comité Chenois et avons écrit au Ministre pour lui demander d’annuler l’autorisation du permis donné à Orange pour placer une antenne GSM sur l’ex-parking Fiat.
Nous constatons que la date ( 12/1/2018>+ 60 jours) pour rentrer dans les délais le recours au Conseil d’État est dépassée et que la commune ne peut plus ester en justice pour réagir !

Réponse : le document aurait été envoyé dans les délais, sans accord du Conseil communal !

Manifestement la firme Orange a aussi joué sur la loi des délais prescrits dans le PCAD "gare infante "du fait de la lenteur de la commune à le mettre en œuvre ; et malheureusement le droit Belge permet de réintroduire un dossier sans que la commune ou le Ministre puisse lui opposer un deuxième refus dans les 3 ans de la première demande.
Cette lenteur communale et le manque de transparence du Collège dans les projets d’aménagement de la zone du parking Fiat favorisent donc l’opérateur Orange !

la suite >>>> ICI

08/03/2018

Pourquoi Florence Reuter porte plainte ?

Waterloo, le 5 mars 2018.

Dans une lettre ouverte publiée après le rejet d'une motion concernant les visites domiciliaires  ECOLO Waterloo fait clairement référence "aux bruits de bottes et au fascisme ".

Choquée par la dureté des propos d' ECOLO Waterloo, la bourgmestre Florence Reuter a décidé de ne pas en rester là.

 "Je pense avoir démontré à plusieurs reprises mon profond respect des diverses sensibilités et opinions. Je mets un point d’honneur à laisser à chacun l’opportunité de s’exprimer. Toutefois, ces propos ont aujourd’hui dépassé une limite acceptable ! J’ai donc décidé de porter plainte pour calomnie et diffamation."

Florence reuter 2018.jpg

Visitez aussi >>> ELECTIONS COMMUNALES DU 14 OCTOBRE 2018

 

 

Waterloo élections communales du 14 octobre 2018.

Une occasion ratée !

Le 26 février dernier, le Conseil communal (Majorité et PS) se déclarait incompétent pour se prononcer sur la motion déposée par Ecolo et soutenue par MVW invitant le gouvernement fédéral à rejeter le projet de loi autorisant les visites domiciliaires en vue d’arrêter une personne en séjour illégal. De nombreuses professions, organisations ou personnalités ont déjà dénoncé ce projet liberticide.

Certes le sujet est délicat et il n'est sans doute pas facile pour la Majorité de pointer un projet défendu par son parti au gouvernement fédéral mais est-ce une raison pour invoquer l’incompétence du Conseil à voter une telle motion ? Peur d’un recours ? Mais de qui et pourquoi ?
La portée d’une motion d'intérêt communal n’est-elle pas avant tout politique et son but n'est-il pas de s'adresser à un autre niveau de pouvoir ?  L’accueil et l’hospitalité sont-ils étrangers à l'intérêt communal ?

Pour MVW, la Majorité communale confond compétence communale et intérêt communal et vient de rater l’occasion non seulement d’un débat démocratique mais aussi de marquer son soutien aux nombreux habitants de Waterloo déjà engagés – sans se poser la question de leur éventuelle compétence à intervenir…-  dans l’élan d’humanité et de solidarité envers les migrants, et d’affirmer haut et fort qu’à Waterloo la liberté est une valeur fondamentale.

Comment la majorité, dite libérale, a-t-elle pu l’oublier ?

 

                                                                                                                           07.03.18

source >> cdh-mvw.be

Waterloo élections communales du 14 octobre 2018

Ecolo woo.jpg