31/03/2017

Enquête à Waterloo.

LION.gifL'échevinat de l'information a lancé, fin 2016, une enquête sur les médias communaux de Waterloo.

Pour ce faire 200 personnes ont-été tirées au sort dans les registres de la population en prenant soin de sélectionner les habitants par tranche d'âges et de quartiers différents.

Dans les réponses les plus de 45 ans sont surreprésentés.

94% sont satisfaits   dont 53% très satisfaits et 6% peu satisfaits.

90% lisent Waterloo Info.

23% sont favorables à l'insertion de publicité pour réduire les coûts.

61% consultent waterloo.be

9% connaissent waterlootv.be

50% connaissent le bandeau publicitaire du boulevard Rolin.

 

 

Publié dans ACTUALITE |  Facebook | |

Les points importants du conseil communal de Waterloo du lundi 20 mars 2017

Urbanisme
Les élus ont approuvé la décision d’ester en justice contre la construction et l’exploitation d’un établissement de commerce de détail d’une surface commerciale nette de 1405m², chaussée de Bruxelles 38.

La bourgmestre (MR) a rappelé les circonstances de ce dossier. « Le Collège communal, suivi par le fonctionnaire délégué, a décidé de refuser cette demande de permis d’urbanisme. Suite au recours de l’entreprise, la Région Wallonne a accordé le permis malgré les remarques liées tant à l’urbanisme qu’à la mobilité du projet. »

Le groupe MVW  soutient ce recours de la Commune de Waterloo auprès du Conseil d’Etat. Il estime cependant qu’un schéma de structure ou un plan de mobilité actualisé aurait pu contribuer à ce dossier.  Le groupe PS et le groupe Ecolo soulignent le manque d’informations transmises aux conseillers communaux dans ce dossier. L’élu PS souhaiterait, par exemple, connaître les arguments qui soutiennent cette décision du Ministre. Une décision qu’il ne comprend pas.

La Bourgmestre explique ce manque momentané d’informations  auprès des conseillers communaux suite à la fermeture exceptionnelle du service Urbanisme, le 13 mars dernier. Les membres du service ont en effet assisté à une  formation prévue dans le cadre de l’arrivée du CoDT. « A ma connaissance, c’est la première fois que l’Administration communale va en recours au Conseil d’Etat. Si le ministre n’avait pas estimé mieux connaître Waterloo que nous, sans cette décision autoritaire, nous n’en serions pas là, aujourd’hui. »

Enfin, un élu Ecolo a émis diverses questions sur ce dossier. Par exemple : « Quelles sont les chances de gagner ce recours auprès du Conseil d’Etat ? » L’élu a enchaîné avec son analyse personnelle des arguments présents dans le dossier.

Pour la Bourgmestre, il ne s’agit pas de faire le recours avant le recours ! Le point à l’ordre du jour porte sur la décision d’aller en justice.  « Une décision largement justifiée en fonction de notre petit territoire, de sa grande densité, des problèmes de mobilité et de la nature de la surface commerciale prévue. Il s’agit d’un établissement générant beaucoup de trafic de particuliers et des livraisons. De plus, le bâtiment donne sur les jardins des habitations voisines. Ce n’est pas à vous de nous donner votre avis personnel. » Au terme des discussions, le point a été approuvé malgré l’abstention de deux élus Ecolo et du refus du troisième membre du groupe.

Energie
A l’unanimité, les élus ont approuvé le remplacement des sources lumineuses à vapeur de mercure haute pression. Cette décision fait suite à une directive européenne qui impose ce type de modification pour le 31 décembre 2018.

Travaux
Les membres du conseil communal ont également approuvé les formalités administratives liées à la reprise par la Commune de voiries  créées par des promoteurs privés. Il s’agit de  près de 350 lots répartis dans une centaine de rues. Le groupe Ecolo apprécie cette initiative et rappelle que plusieurs riverains de ces voiries doivent encore se relier à l’égout.
La Bourgmestre précise qu’il s’agit uniquement  de dossiers datant d’avant  2005. « Retrouver les promoteurs aurait été une procédure plus onéreuse. Pour les autres voiries, nous allons mettre de l’ordre et faire payer les promoteurs concernés. »

Cellule de commandes publiques
Le Conseil communal a approuvé la modification du mode de passation  du marché lié à l’entretien des ronds-points et des zones vertes du domaine public pour la période comprise entre le 1er avril et le 31 octobre 2017. «  Il s’agit d’un marché d’un an, a expliqué la Bourgmestre. Pour diminuer les coûts, nous souhaiterions analyser une solution en interne. Toutefois, il faut que les espaces verts restent entretenus jusque-là.Les prix remis lors du premier appel d’offre dépassaient nos estimations. Ce soir, nous revoyons le mode de passation pour obtenir des prix adaptés. »

Pour le conseiller MVW, des prairies fleuries, des fauchages tardifs ou  la plantation de buissons présenteraient un intérêt pour les insectes pollinisateurs et pour le budget communal.
Le groupe Ecolo a voté contre cette modification.« Il n’y a pas d’analyse détaillée des besoins, le nombre de tontes a été réduit mais il n'y a aucune justification. Une plaine de jeux ou un espace vert à côté d’un trottoir ne demandent en effet pas le même entretien. Par ailleurs, il n'y a aucune information sur les surfaces à entretenir et cela avantage donc le fournisseur actuel pour la remise des offres » a expliqué Ecolo.

 

source   waterloo.be 

Publié dans CONSEIL COMMUNAL |  Facebook | |

30/03/2017

Waterloo info n°1429 du 30 mars 2017

Waterloo info n° 1429 du 30 mars 2017 >>>> ICI

waterloo_info.jpg

Au sommaire notamment :

> Enquête sur les médias de la commune de Waterloo

> Permanences contre la violence conjugale et intrafamiliale

>Les points importants du conseil communal du 20 mars 2017 >Le 25e chapitre de la Confrérie de Waterloo >Agenda > Waterloo au fil des jours et des années n°  98

Publié dans WATERLOO INFO |  Facebook | |

27/03/2017

L'ancien Athénée Royal de Waterloo

L'ancien Athénée Royal de Waterloo était située au Pachy de Waterloo à l'emplacement de l'actuelle maison communale. Le facebook des anciens >>> ICI 

ARW.jpg

ARW 1.jpg